ABOUT

La galerie ANALIX FOREVER, galerie nomade, amoureuse de vidéos, organise depuis décembre 2011 des soirées de projections vidéos à thème : VIDEO FOREVER. Créé et animé par Barbara Polla et Paul Ardenne, VIDEO FOREVER favorise la rencontre entre artistes, spécialistes de la vidéo et publics dans un objectif à la fois académique et d’ouverture.

La vidéo est un outil singulièrement apte à expérimenter le monde, ses espaces et ses temps. Le corps, qu’il soit évoqué, visible ou absent, est au cœur de cette expression artistique et met ainsi en lumière la complicité entre performance et vidéo.

« Du corps au Soi, à l’expression de soi il n’y a qu’un pas ; de l’image du corps à l’image de soi, il n’y a qu’un saut. » (Françoise Parfait). Ce sont ces pas et ces sauts que tente de faire et refaire encore VIDEO FOREVER, qui célèbrera sa 30ème en octobre 2016 – afin de suivre l’évolution de la vidéo contemporaine et de l’image en mouvement et de prolonger les questionnements des artistes d’aujourd’hui.

« J’ai découvert quelque chose dans la vidéo qui n’existe nulle part ailleurs – je peux travailler avec le son, l’écriture, l’image et l’édition tous à la fois, en mélangeant la fiction avec le documentaire. » Enrique Ramirez

À ce jour, près de 200 vidéos d’artistes ont ainsi été montrées.

Les sessions se déroulent dans divers lieux (WHERE). Les détails pratiques sont communiqués environ une semaine à l’avance, sur ce blog et par newsletter (inscription à la newsletter ici).

L’entrée est libre dans la mesure des places disponibles.

Accueil à 19h, présentation du thème et des artistes, projection et discussion. Boissons offertes. Fin vers 21h.


Jeter ses images dans le flux

Barbara Polla, avec le concours de Paul Ardenne

Jeter son corps dans la lutte, jeter ses images dans le flux
Pour jeter son corps dans la lutte, Pasolini préféra le cinéma à la littérature. « Pourquoi suis-je passé de la littérature au cinéma ? … Parce que le cinéma n’est pas seulement une expérience linguistique, mais est, justement en tant que recherche linguistique, une recherche philosophique. » (Qui je suis, 1980, The Pasolini Estate, édition originale en italien ; Arléa 2015). La vidéo d’art, aujourd’hui, prend – souvent – la place de ce cinéma d’auteur, cinéma révolutionnaire qui fut celui de Pasolini. Et du fait de son rapport au temps, la vidéo d’art est elle aussi une recherche philosophique, au sein même du flux ininterrompu des images mouvantes qui nous submergent. Dans ce flux, l’art vidéo se jette lui aussi, sans hésitation, et au premier regard il semble bien suivre le mouvement. L’image mouvante se meut parmi la foultitude des images de notre temps et la vidéo d’art avec elle. L’image mouvante nous submerge ; la vidéo d’art émerge. Elle émerge du flux à contre-courant. Elle arrête le flux la où elle émerge, laissant couler le reste. Elle est le reflux, le contre-flux créatif de l’image mouvante. Elle est le medium artistique le plus contemporain de ces années 2010.

La vidéo d’art résiste au courant
Comment la vidéo prend-elle sa place, sa place d’œuvre d’art ? Par différentiation, par exigence. L’exigence doit être celle de « complexifier le monde » (selon l’expression du vidéaste Ali Kazma). « Les œuvres d’art qui comptent pour moi sont celles qui ajoutent à l’énigme et à la complexité du monde. Et si elles n’ont pas ce pouvoir, alors qu’au minimum elles accompagnent ce monde et créent pour nous un espace où nous puissions parler de lui. » (In It, 2012). (http://www.c24gallery.com/new-blog/alikazma)

Pour la suite de l’article sur Roots & Routes, cliquer ici.


 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s